Tout savoir sur le nettoyage de ses panneaux photovoltaïques

L’entretien de vos panneaux solaires n’est pas à prendre à la légère ! Pour obtenir un bon rendement et vous garantir…

Erwan Guiziou
Nettoyage de Panneaux Photovoltaïques

L’entretien de vos panneaux solaires n’est pas à prendre à la légère ! Pour obtenir un bon rendement et vous garantir une meilleure rentabilité, le nettoyage s’impose régulièrement. Car, oui, un panneau propre est un panneau qui offre un meilleur rendement ! C’est également un panneau solaire photovoltaïque dont la durée de vie sera prolongée autant que possible grâce aux soins que vous lui apporterez. Mettons les pieds dans le plat directement, si vous le voulez bien… Non, l’eau de pluie ne suffira pas à maintenir de la propreté de vos panneaux ! La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez besoin d’aucun produit chimique.

La liste du matériel de nettoyage de vos panneaux photovoltaïques reste simple et relativement peu coûteuse. Vous pourrez facilement vous en occuper vous-même si vous préférez ne pas passer par un professionnel. Alors, quels sont les avantages du nettoyage des panneaux photovoltaïques et comment s’y prendre en toute sécurité ? À quelle fréquence assurer l’entretien de ses panneaux et comment identifier les salissures ? Affutez vos biceps et préparez l’huile de coude : on fait le tour de la question du nettoyage des panneaux solaires !

Les avantages du nettoyage des panneaux photovoltaïques

L’entretien de vos panneaux solaires n’est pas qu’une question d’esthétique. Poussière, fientes d’oiseaux, embruns et dépôts en tout genre peuvent facilement venir faire baisser votre rendement et altérer un bon fonctionnement.

Un panneau solaire propre a un meilleur rendement

Les feuilles mortes et les fientes d’oiseaux font de l’ombrage et réduisent de beaucoup la performance de votre panneau. Pire, ces saletés peuvent induire un point chaud qui, à la longue, endommagera le panneau et pourra réduire sa durée de vie. Mieux vaut donc vous en débarrasser dès que vous en apercevez à la surface de vos panneaux ! Le pollen et la pollution, quant à eux, créent un film sur le panneau. Ce film filtre une partie des rayons et réduit le rendement de conversion énergétique. Pas de quoi s’affoler, mais il serait dommage de ne pas profiter de ces quelques pourcents de rendement supplémentaires faciles à récupérer ! D’autant que la récompense est immédiate, puisque vous constaterez une hausse du rendement de votre panneau solaire dès que le nettoyage aura été fait. Tant que vous avez le chiffon en main, passez un petit coup sur l’onduleur pour le débarrasser de la poussière.
L’installation de vos panneaux solaires comprenait peut-être la maintenance de vos modules. C’est aussi un choix que vous pouvez faire ultérieurement, pour vous simplifier la tâche et avoir l’esprit tranquille. Le contrôle de la bonne marche de l’installation sera fait annuellement et en profondeur (câbles, cellules, batterie, étanchéité, etc.). 

Laver les panneaux solaires pour éviter les dysfonctionnements

Éviter l’encrassement à long terme de ses panneaux, c’est aussi s’assurer qu’ils durent dans le temps. Et donc qu’ils s’avèrent être le plus rentable possible ! Observez régulièrement vos panneaux pour vous assurer que les salissures ne s’accumulent pas ou vérifier qu’elles soient bien balayées par le vent et la pluie. Vous constatez un dépôt ? C’est qu’il est temps d’intervenir. De plus, un entretien régulier (hello, le nettoyage de printemps !) préviendra certaines pannes ou dysfonctionnements, comme on l’a vu pour les fientes d’oiseau  notamment.

Comment nettoyer les panneaux photovoltaïques ?

Maintenant que vous savez que le nettoyage est primordial pour la bonne tenue dans le temps et le rendement de votre installation photovoltaïque… Vous vous demandez peut-être comment vous y prendre ! N’y allons pas par quatre chemins : c’est très simple.

La méthode pour entretenir ses panneaux solaires

Vos panneaux étant inclinés à 30°, la majorité des impuretés qui pourraient s’y coller (s’ils étaient à plat sur le toit) sont chassées par le vent. Le reste demandera à être nettoyé. Le plus simple consiste à vous munir d’un chiffon doux et d’un balai télescopique. Ajoutez à ça de l’eau déminéralisée et le tour est joué. Pourquoi utiliser de l’eau déminéralisée ? Pour éviter le dépôt de calcaire sur vos cellules photovoltaïques. C’est une eau purifiée à laquelle on a retiré les ions minéraux et les sels. (À défaut, faites bouillir de l’eau pour obtenir une eau distillée.) Vous éviterez l’usage d’une eau froide pour laver vos panneaux : gare au choc thermique !
Veillez à ne prendre aucun risque. Si votre toit est difficilement atteignable, si le manche télescopique est trop court ou si vous sentez que la démarche est trop ardue, stoppez tout. Et faites appel à un professionnel de l’entretien pour davantage de tranquillité d’esprit. 

La fréquence de nettoyage d’un panneau solaire photovoltaïque

À quelle fréquence nettoyer vos panneaux solaires ? Eh bien, tout dépendra de votre lieu d’habitation ! Voyez vos panneaux comme une vitre. Il se salit comme tel et doit être nettoyé aussi fréquemment que vos fenêtres ! Dans tous les cas, un nettoyage annuel sera le minimum. Deux lavages par an, c’est déjà mieux. L’un au printemps pour éliminer les dépôts dus aux bourgeons et pollens. L’autre à l’automne pour se débarrasser des feuilles mortes et miser sur un bon décrassage avant l’hiver (période moins lumineuse qui doit capitaliser sur tous les rayons) ! Au fil des saisons, prenez le temps d’observer vos panneaux, levez le nez et jugez régulièrement de leur état de propreté.
Sachez que certaines zones géographiques seront plus demandeuses en termes de lavage fréquent. Les grandes villes, les campagnes et les bords de mer sont particulièrement sujets aux dépôts. Il s’agira de pollution, de particules fines, dans le premier cas. De poussières et de pollens, pour ce qui est des zones rurales soumises aux labours et aux épandages. Des embruns, du sable et des fientes de mouettes dans le dernier cas.  La fréquence de nettoyage en sera accrue. 

Le matériel de nettoyage pour panneau photovoltaïque

La liste est courte et le matériel de nettoyage simple à se procurer ! Un seau, de l’eau (adoucie, déminéralisée ou distillée — tiède dans tous les cas), et un chiffon ou une éponge douce au bout d’un balai télescopique. Pas de détergent et surtout rien d’abrasif ! Oubliez l’éponge à récurer et les produits moussants : ils causeraient rayures et dégâts irréversibles. Le bon vieux Karcher est à laisser au garage lui aussi, pas de jet sous pression pour le lavage des panneaux. Les plus pointilleux pourront s’équiper davantage. Perche télescopique avec embout pour y fixer un jet d’eau, brosse spéciale pour panneau ou encore filtre purificateur d’eau peuvent être une option. 

Quel est le meilleur moyen de nettoyer des panneaux solaires photovoltaïques ?

Vous connaissez la fréquence de lavage spécifique à votre installation, vous avez le matériel de nettoyage nécessaire à la manœuvre. Maintenant, c’est à vous de choisir entre le faire vous-même ou demander l’intervention d’un pro. 

Nettoyer ses panneaux soi-même

Rien ne vous empêche de laver vous-même vos panneaux. Si le toit est accessible, que les modules sont à portée de balai télescopique et que vous avez la force physique nécessaire, allez-y ! L’avantage de le faire vous-même ? Il ne vous en coûtera quasiment rien. Vous pourrez passer en mode nettoyage dès que vous percevez un dépôt printanier ou une accumulation de feuilles mortes à l’automne. Le tout, sans avoir à attendre l’intervention et donc la prise de rendez-vous. D’autant que le lavage est rapide et demande peu de technique. Si tel est votre choix, le nettoyage aura lieu le matin de préférence. Et ce, afin d’éviter que les panneaux aient eu le temps de chauffer au cours de la journée. 

Faire nettoyer ses panneaux par un pro

Si votre toit est particulièrement élevé ou si vos panneaux sont difficilement accessibles et qu’ils échappent au balai télescopique, passez par un professionnel. C’est également la meilleure option si votre condition physique ne vous permet pas d’effectuer le lavage vous-mêmes. L’avantage de l’assistance d’un pro ? Il sait exactement ce qu’il fait et aura le bon matériel : vous gagnerez en sérénité et n’aurez plus qu’à vous préoccuper du suivi annuel ! 

Qu’est-ce qui pousse à l’entretien des panneaux solaires ?

On l’a vu, la zone géographique de votre lieu de vie est plus ou moins propice aux lavages fréquents. Les habitants du sud de la France seront particulièrement vigilants à l’accumulation de sable. Et ce, même en vivant à des kilomètres et des kilomètres des bords de mer ! Le responsable de ce dépôt de sable sur les panneaux ? Le vent du Sahara ! C’est le fameux sirocco qui apporte avec lui une quantité impressionnante de sable orangé et qui vient coller aux cellules s’il est suivi de journées pluvieuses. Vous ne vivez ni en zone urbaine, ni en rase campagne, ni en bord de mer (ni même dans le Sud) ? Ne criez pas victoire si vite ! D’autres saletés viennent régulièrement se déposer sur les modules :

  • feuilles mortes et mousse ;
  • fientes d’oiseaux et petits branchage léger qu’ils transparent lors de la construction d’un nid dans un arbre voisin ;
  • pollens et poussières au printemps. 

Encore une fois, la pluie, le vent et l’inclinaison aident à maintenir la propreté de vos panneaux… mais ne sont pas suffisants ! 
La maintenance d’un panneau photovoltaïque, c’est un vrai sujet qui mérite toute votre attention une à deux fois par an. Attention, le nettoyage du verre photovoltaïque vous demandera une certaine douceur. Surtout pas d’éponges abrasives ni de détergents qui pourraient venir abîmer irrémédiablement ou rayer les cellules de vos panneaux. Contentez-vous d’un seau d’eau et d’un chiffon doux. Si le nettoyage vous paraît inabordable, faites-vous aider par des professionnels de l’entretien. Le nettoyage de panneaux solaires, à quel prix ? Il vous en coûtera entre 5 à 10 euros du mètre carré. Comptez, selon les prestataires, environ une centaine d’euros par prestation. Un avantage indéniable du kit Beem Energy, c’est sa facilité d’accès pour un nettoyage simple et efficace (sans oublier de dépoussiérer l’onduleur) !