Quel est le tarif réglementé d’électricité, ses options et ses évolutions ?

Le tarif réglementé d’EDF, fournisseur historique, c’est le tarif réglementé d’électricité par excellence. Autrement dit, le tarif de base pour…

Erwan Guiziou
tarif règlementé d'électricité

Le tarif réglementé d’EDF, fournisseur historique, c’est le tarif réglementé d’électricité par excellence. Autrement dit, le tarif de base pour la vente d’électricité aux particuliers en France. Il est revu et corrigé tous les ans, parfois plusieurs fois dans l’année. Le tarif Bleu, de son petit nom, est fixé par décision de l’État. Ce sont les ministres de l’Énergie et de l’Économie qui s’en chargent, en concertation avec la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Réglementé, ce tarif n’est pas obligatoirement celui de l’offre proposée par les fournisseurs alternatifs, même s’il sert de référence. Pourtant, il influe directement sur la facture des consommateurs, puisqu’il inclut le prix du kWh (qui varie) et celui de l’abonnement souscrit auprès du fournisseur. Mais quel est, au juste, le tarif réglementé d’électricité ? Quelles sont les différentes options et services, et qu’en est-il de l’évolution de ces offres ? Décryptage. 

Grille tarifaire du tarif réglementé d’électricité

Un tarif, trois options. Toutes sont basées sur le tarif de référence fixé par les pouvoirs publics. Mais elles offrent un peu de souplesse et un prix au kWh qui peut être avantageux à certains moments précis. 

Option de base

Le tarif EDF de base est l’option et l’offre de marché la plus connue en France en ce qui concerne l’électricité vendue aux consommateurs résidentiels. Son prix est fixe, quels que soient l’heure ou le jour de la semaine. Le kWh est donc vendu indépendamment de variables, ce qui n’est pas le cas de toutes les offres. L’option de base est idéale si vous disposez de peu d’appareils électriques (vos besoins en énergie étant de fait moins importants). Surtout si vous les utilisez en plage d’heures pleines. C’est-à-dire aux heures de la journée, ou de la semaine, où le prix de l’électricité est potentiellement plus cher. À noter, le tarif Bleu de base ne varie pas non plus en fonction de la puissance de votre compteur : 3, 6, 9, 12 kVA (ou plus !), c’est le même prix. Le prix de l’abonnement augmentera selon les Kilovoltampères (kVA), cela dit. 

Option Heures Creuses

Avec l’option Heures Creuses, vous profitez d’un tarif avantageux huit heures par jour ! Le plus souvent, les heures durant lesquelles le prix du kWh est moins cher se situent entre 21 h 30 et 7 h 30. Mais sont sujettes à variations, selon les communes. Le reste du temps, vous écopez d’un tarif moins avantageux que celui de l’option de base :  les heures pleines vous coûtent donc plus cher. Cette option est idéale si vous êtes équipés d’un chauffe-eau électrique et que vos autres appareils électroménagers sont à départ différé. Mais si vous oubliez régulièrement de programmer le lave-vaisselle le soir… Et que faire tourner le lave-linge pendant la nuit ne vous emballe pas plus que ça… Vous n’y trouverez aucun avantage ! À noter, le prix de l’abonnement sera plus cher pour l’option Heures Creuses. 

Option Tempo

Autre option, Tempo offre encore plus de modularité. Le prix du kWh varie selon les heures de la journée, ainsi que selon les jours de la semaine. Un prérequis : il vous faudra avoir souscrit un abonnement d’électricité de 9 kVA au minimum. C’est l’option idéale si vous possédez un autre mode de chauffage que l’électrique (gaz naturel) ou un chauffage alternatif (bois). L’option Tempo vous oblige à vous organiser et à suivre les variations selon les jours bleus, blancs ou rouges. Le tarif le moins cher sera celui qui tombe sur un jour bleu en heure creuse. À l’inverse, le plus cher se situe en jour rouge en heure pleine. Et si devoir penser « jour blanc, heure pleine », « jour rouge, heure creuse » vous file des sueurs froides, passez votre chemin ! 

Option EJP

Sur le déclin, cette offre n’est plus proposée à la souscription. Historiquement, l’option EJP vous obligeait à rester vigilant… 22 jours par an ! Pour bénéficier, le reste du temps, d’un tarif proche de celui des heures creuses. Ces jours-là se répartissent de novembre à mars, et ne sont pas forcément consécutifs. Ils tombent au hasard, parfois le weekend et les jours fériés. Enfin, au hasard, tout est relatif. Vous vous doutez bien que ce sont des jours de tension. Lors desquels votre tarif passe quasiment du simple au double !

Les différents tarifs proposés par EDF

Bleu, Jaune, Vert… Il ne s’agit pas de tubes de gouache, mais bien des différents tarifs réglementés proposés sur le marché par EDF. Faisons le point, couleur par couleur, en fonction de la puissance du compteur. 

Tarif Bleu ou Basse Tension

Le tarif bleu, c’est toujours le tarif de base. Celui qui sert de référence avant que soient proposées différentes options qui font fluctuer le prix du kWh. Il est applicable aux compteurs à partir de 3 kVA et jusqu’à 36 kVA. Sont concernés, les particuliers et quelques professionnels. EDF n’est pas le seul à proposer ce tarif, d’autres fournisseurs d’énergies s’alignent sur ses prix lorsqu’il s’agit de proposer des offres. Ce sont les fameuses offres de marché.
EDF panache ses offres aux professionnels, en proposant les offres Matina, Estivia ou Pack Performance. Elles concernent les entreprises qui consomment davantage tôt le matin, qui sont saisonnières ou qui cherchent à maîtriser leur budget. 

Tarif Jaune

À partir de 36 kVA, et jusqu’en 2015, il fallait se tourner vers le tarif Jaune. Et ce, jusqu’à 240 kVA. Ce qui est généralement la puissance indiquée au compteur des entreprises, dont il assure les besoins. Désormais, ce sont les fournisseurs alternatifs qui proposent une offre de marché proche de l’ancien tarif Jaune. EDF, quant à lui, propose depuis aux entreprises un panel d’offres pros pour coller au plus proche de leurs besoins (prix fixes, indexés ou sur-mesure). 

Tarif Vert ou Haute Tension

Le tarif Vert a fait peau neuve et devient désormais le Contrat Engagement Capacité : celui qui alimente les usines. Ou les entreprises à très forte consommation dont le compteur affiche plus de 250 kVA. 

Les services associés inclus dans la facture d’électricité

Inclus dans votre contrat, certains services vous facilitent le quotidien. Par exemple, vous avez accès à l’outil « e.quilibre » via votre espace client ou depuis l’application mobile d’EDF. L’outil vous sert au suivi de votre consommation (gaz et électricité) et vous aide à faire des économies d’énergie. Comment ? En comprenant mieux votre consommation et en ciblant vos dépenses énergétiques.
Autre avantage prévu dans votre contrat EDF, votre espace client vous permet de réaliser certaines démarches facilement et en toute autonomie. Vos factures y sont consignées et accessibles en permanence, quand vous en avez besoin.
L’application mobile EDF & Moi, c’est votre espace personnalisé, accessible depuis votre portable à tout moment et d’un simple clic. Elle vous permet de consulter votre compte et de gérer les données relatives à votre contrat. Justificatifs, factures, suivi de consommation ou comparatif des offres : toutes ces informations se trouvent au sein de l’application. 
Vous voilà incollable sur les tarifs réglementés proposés par EDF, fournisseur historique français. Son tarif Bleu, soumis à variations selon les années, reste le tarif de référence sur lequel s’alignent bien des fournisseurs alternatifs. Ses options Heures Creuses, ou de base, vous permettent d’ajuster votre contrat à vos dépenses énergétiques. C’est un pas de plus pour mieux comprendre votre facture moyenne d’électricité et l’ajuster si besoin. Et si votre but est de la réduire, pensez à l’installation d’un kit solaire Beem Energy. Il vous permet de baisser significativement votre facture mensuelle, en toute autonomie !