Toutes les astuces pour faire des économies d’électricité

Le prix de l’électricité est en plein boum depuis une dizaine d’années et a des répercussions sur la facture mensuelle…

Erwan Guiziou
economie facture d'électricté

Le prix de l’électricité est en plein boum depuis une dizaine d’années et a des répercussions sur la facture mensuelle des ménages. Vous avez certainement, vous aussi, constaté une franche hausse au fil du temps, sans pour autant avoir adapté votre consommation d’énergie. Pourtant, garder votre facture d’électricité sous contrôle implique de modifier un peu vos comportements au quotidien. Et, s’il est vrai que certains postes de dépense énergétique sont difficilement altérables, certains autres vous permettent des économies faciles ! Revoir votre consommation d’électricité et modifier quelques habitudes est la première étape… Avant même de penser à changer de fournisseur d’électricité. D’autant que la hausse de prix se retrouve dans toutes les offres. Alors, comment faire des économies d’électricité au quotidien et sur le long terme ? On fait le point. 

Faire des économies d’électricité au quotidien

Si votre consommation électrique n’a pas évolué ces derniers temps, malgré la hausse des prix et les factures qui flambent, il est grand temps d’y remédier. Et de chercher à la faire baisser !

Les appareils pour laver le linge

Le lave-linge, cet indispensable du quotidien, ne « travaille » ni gratuitement ni pour vos beaux yeux. En 2016, une étude de l’ADEME révélait que nos machines à laver le linge représentaient environ 5 % de nos factures d’électricité. Si vous souhaitez faire le calcul exact de la consommation de votre lave-linge, multipliez sa puissance (en watts) par le nombre d’heures d’utilisation par semaine. Puis par le nombre de semaines par an (soit 52). Et divisez le tout par 1000. Vous obtiendrez votre consommation en kilowatts-heures (kWh). 

Pour réduire la consommation de votre machine à laver, veillez à bien remplir le tambour à chaque machine, mais sans abuser non plus : attention à la surcharge ! Lavez votre linge à froid et utilisez son programme « éco », car une machine qui nettoie à 60° utilisera 80 % de son énergie rien qu’à chauffer l’eau. Et, surtout, n’y allez pas trop fort sur la dose de lessive, sinon votre appareil aura besoin de davantage de temps (et donc d’énergie) pour rincer le linge ! 

Pour un bon fonctionnement pas trop énergivore, pensez régulièrement à l’entretien de votre machine. Vidange et nettoyage des filtres s’imposent une fois de temps à autre ! Vérifiez également les joints du tambour. Pour désencrasser ou détartrer votre appareil, misez sur du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude, puis faites-le tourner à vide le temps d’un cycle chaud. 

La consommation d’énergie en cuisine

Commencez par vous méfier de vos appareils en veille, tous ceux qui continuent à consommer une fois que vous avez le dos tourné ! Robots divers, grille-pain… éteignez-les complètement, quitte à les débrancher en cas de doute. Certains robots multifonctions n’apprécient pas toujours ces débranchements réguliers, mais continuent pourtant de consommer. Vous pouvez toujours opter pour des prises à interrupteur qui leur coupent l’arrivée du courant. 

S’il y a bien un appareil gourmand dans votre cuisine, c’est votre réfrigérateur-congélateur. Alors, pour réduire la facture d’énergie, dégivrez-le régulièrement. Sachez que 3 mm de givre représentent 30 % de consommation en plus ! Profitez-en pour nettoyer aussi les joints, essentiels au bon maintien du froid à l’intérieur de l’appareil. Et n’oubliez pas de lui dépoussiérer la grille arrière. D’ailleurs, il ne devrait pas être collé au mur : prévoyez un espace de 5 cm entre ses parois et le mur. 

Une astuce facile pour réduire sa facture d’électricité en cuisine, c’est de lancer le lave-vaisselle la nuit ou durant les heures creuses. Vous avez peur de l’oublier ? Programmez-le une fois que vous avez terminé de le remplir. Et n’y pensez plus, il se mettra en route tout seul une fois le moment venu.
En ce qui concerne la cuisson, mettez des couvercles sur vos casseroles pour accélérer le processus. Vous pouvez également couper le four un peu avant la fin de la cuisson, sans ouvrir la porte : la cuisson perdure. Et une fois le plat fin prêt, laissez au contraire la porte du four grande ouverte pour réchauffer toute la pièce ! 

Faire des économies d’énergie sur le long terme

Diminuer sa consommation énergétique passe parfois par un investissement, qui s’amortit sur le long terme. 

Lors de l’achat d’appareils électroménagers

Au moment de remplacer un appareil défectueux (ou vieillissant, et donc énergivore), optez pour le meilleur élève de la classe ! En effet, chaque appareil est noté et les classes énergétiques vont de A à G (anciennement de A+++ à D), selon sa consommation. Optez pour les appareils les mieux notés, ils seront moins gourmands en énergie. Parfois plus chers à l’achat, ils seront vite rentabilisés.
Lors de l’achat d’un lave-linge, sèche-linge ou lave-vaisselle, vérifiez la durée de son programme « éco ». S’il est très long, ça aura finalement peu d’intérêt. En ce qui concerne les téléviseurs, vous pouvez désormais connaître leur consommation selon qu’il soit en haute ou en basse définition.
L’étiquette énergie, que vous êtes habitués à voir dans les rayons électroménagers depuis longtemps maintenant, ne concerne pas tous les appareils. Sont étiquetés :

  • lave-linges et sèche-linges ;
  • réfrigérateurs ;
  • téléviseurs ;
  • fours et hottes ;
  • lave-vaisselles ;
  • Lampes et ampoules LED ;
  • climatiseurs.

Pour eux, c’est obligatoire ! 

Grâce à l’installation de panneaux solaires

Des panneaux solaires sur votre toit, ou un kit solaire (au sol ou en façade), allègent la facture dès le branchement de l’installation. C’est très simple, vous utilisez directement l’électricité produite chez vous. Vous avez donc moins besoin de recourir à l’approvisionnement d’un fournisseur pour alimenter vos appareils ! Les panneaux solaires sont un réel investissement de départ, mais vous pouvez prétendre à des aides de l’État. Vos panneaux photovoltaïques seront rentabilisés au bout d’une petite dizaine d’années et, en attendant, vous participez à la transition énergétique !
Notre kit solaire est moins onéreux et, surtout, c’est un panneau solaire simple à installer soi-même. Vous aurez besoin de moins d’une heure d’installation… avant de pouvoir le brancher et voir votre compteur électrique décélérer immédiatement ! Une fois en place, un kit vous fournira l’équivalent de 15 % de la consommation de votre foyer (hors chauffage). 

Économiser de l’énergie partout dans votre logement

La traque à la consommation excessive peut se faire un peu partout, et parfois même là où vous ne vous y attendez pas forcément. 

La salle de bain

On ne reviendra pas sur l’avantage de la douche face au bain, mais sachez que vous pouvez également faire baisser la consommation de votre ballon d’eau chaude. Comment ? En diminuant sa température (idéalement entre 55 et 60°) et en le coupant lors de séjours prolongés hors de chez vous.
N’encombrez pas votre radiateur, même pour faire sécher vos serviettes après la douche ! Le chauffage de la pièce ne serait plus optimal et causerait des déperditions d’énergies. À la place, fixez des porte-serviettes à proximité du radiateur : elles chaufferont sans pour autant bloquer l’air chaud et empêcher la diffusion de la chaleur.

Le chauffage

Pour limiter les dégâts en matière de chauffage et de facture, optez pour le bilan énergétique de votre logement. L’isolation des murs est essentielle et représente 20 à 25 % des déperditions d’énergie quand elle n’est pas optimale ! Là encore, vous pourrez vous appuyer sur les nombreuses aides de l’État en cas de travaux d’isolation à envisager.
Si votre système de chauffage est ancien, il est temps de le faire évoluer. Ce qui pourrait être l’occasion d’opter pour une pompe à chaleur. Elle vous permet de faire jusqu’à 60 % d’économies d’énergies, comparée à votre vieille chaudière ! Autre option, le chauffage d’appoint, comme le poêle à bois, vous aidera à faire des économies lors des longues (et froides) soirées d’hiver. 

Pas de panique, vous pouvez économiser de l’énergie, sans forcément partir dans des projets de rénovation ou de travaux. Commencez par baisser le thermostat : 19° dans les pièces à vivre et autour de 17° dans les chambres. Désencombrez l’espace autour de vos radiateurs pour permettre à la chaleur de bien se diffuser. Si possible, programmez votre chauffage pour qu’il ne fonctionne pas en continu, surtout quand vous êtes absent. Aérez régulièrement. Oui ! Ouvrir les fenêtres aide à faire baisser la facture de chauffage. Pourquoi ? Parce que l’air renouvelé, plus sec, est plus facile à chauffer ensuite. 

Les appareils électriques en veille

On l’a vu dans la cuisine, mais c’est vrai partout dans la maison, les appareils en veille peuvent être traitres ! L’ADEME nous prévient que les appareils en veille, cumulés, consomment en moyenne 50 watts. Une réelle consommation cachée, dont il faut penser à se débarrasser ! Pour être efficace, optez pour la multiprise à interrupteur. Et hop, vous éteignez plusieurs appareils d’un seul bouton. Débranchez également vos téléphones ou ordinateurs portables une fois que leur batterie est pleine… Sans quoi ils continuent à consommer alors qu’ils ne peuvent plus se charger davantage ! 
Vous voilà fin prêt à faire des économies d’énergie un peu partout dans la maison, tout de suite et sur le long terme ! Clairement, certains appareils électroménagers ne peuvent pas passer par la case débranchement (le réfrigérateur n’apprécierait pas trop !), mais un bon entretien peut aider à diminuer leur consommation. En coupant l’arrivée du courant à certains de vos appareils, vous diminuez de fait votre facture. Faites la chasse aux appareils en veille un peu partout. Envie d’investir pour profiter d’économies sur le long terme ? Optez pour le kit Beem Energy : une fois branché, il réduit drastiquement votre facture d’électricité. Et, bonus, il est installable facilement et en toute autonomie !