Comment réussir à se chauffer pour moins cher tout en gagnant en confort ?

Chaque année c’est la même chose. À l’arrivée de l’automne, on dépoussière chaque radiateur en croisant les doigts pour qu’ils…

Erwan Guiziou
se chauffer moins cher

Chaque année c’est la même chose. À l’arrivée de l’automne, on dépoussière chaque radiateur en croisant les doigts pour qu’ils ne fassent pas s’envoler la facture d’électricité. Car, oui, le chauffage est bien le principal poste de dépense en énergie de votre foyer. Vous vous chauffez grâce à du chauffage électrique ? Vous avez tiré le gros lot (et la facture qui va avec…) ! Mais, rassurez-vous, vous pouvez faire mieux que de simplement espérer un hiver pas trop froid en croisant les doigts. Votre objectif ? Garder votre consommation sous contrôle ! Et il existe des astuces simples à mettre en place pour gagner en confort, tout en réalisant des économies. Le tout, sans gros travaux ni grosses dépenses supplémentaires ! Alors, comment se chauffer moins cher et mieux vivre les mois froids au sein de son habitation ? On fait le point sur 10 conseils utiles et avisés.

1 Aérer son logement pour se chauffer moins cher

Ça peut vous sembler contre-intuitif, et pourtant… Ouvrir les fenêtres en grand, même en plein hiver, est une des clefs pour se chauffer le moins cher possible ! Oui, oui, vous avez bien lu. Tirez les rideaux, ouvrez les volets et les fenêtres ! L’aération permet de faire circuler l’air et, surtout, de faire baisser le taux d’humidité dans les pièces. Or, un air sec chauffe plus vite. D’autant que vous n’aurez pas besoin de laisser ouvert bien longtemps. Donc, non, ne vous inquiétez pas : vous ne chaufferez pas l’extérieur ! Surtout si vos radiateurs sont munis de capteurs qui détectent l’air frais entrant et baissent leur température automatiquement (sinon, faites-le manuellement). Aérez 5 minutes deux fois par jour et le tour est joué !

2 Traquer les courants d’air

Périodes d’aération mises à part, il n’y a pas de raison valable pour les courants d’air. Traquez-les, pièce par pièce, afin de les repérer et d’y remédier. Vous en sentez sans doute certains assez facilement en passant près des fenêtres. En cas de doutes, munissez-vous d’une caméra thermique : elle vous aidera à évaluer la température. Mais aussi à visualiser les endroits où il y a de fortes déperditions de chaleur. Plus simple encore, le bâton d’encens ou la bougie dont la fumée vacillera au moindre souffle froid ! 

3 Placer un film isolant sur les vitres

L’idéal, pour des fenêtres performantes, reste le double vitrage. Mais vous pouvez donner un petit coup de boost à vos fenêtres à simple vitrage ou même renforcer l’isolation de votre double vitrage. Comment ? En plaçant un film isolant transparent directement sur la vitre. Vous gagnerez en confort aux abords des fenêtres et éviterez les déperditions de chaleur. 

4 Calfeutrer les huisseries

Si les vitres laissent passer le froid (par leur contact direct avec l’extérieur), elles ne sont pas les seules responsables. Les huisseries des portes et fenêtres sont également en cause ! Vous vous demandez comment chauffer une maison sans trop consommer ? Plusieurs solutions s’offrent à vous : le bon gros boudin de porte, les joints en silicone et les rideaux épais placés de part et d’autre (puis tirés le soir). Avec ça, vous serez tranquille. L’air froid aura bien plus de mal à se faufiler chez vous !

5 Installer des rideaux thermiques

Les rideaux épais sont généralement assez efficaces pour vous protéger du froid qui provient du tour des fenêtres (voire des portes). Mais sachez qu’il existe des rideaux techniques, prévus pour vous aider à conserver une température ambiante agréable. Pratiques, ils vous gardent au chaud l’hiver, mais vous protègent aussi de la chaleur l’été. Les rideaux isolants thermiques font clairement partie des astuces pour chauffer sa maison à moindre coût, tout en rehaussant un peu la déco ! Profitez-en pour ajouter de grands tapis épais : ils isolent les sols froids. Et si vous possédez une porte menant vers l’extérieur ou le garage et dont l’isolation laisse à désirer, renforcez-là grâce à ce type de rideau. 

6 Fermer les volets à la nuit tombée

Comment se chauffer gratuitement (ou presque) ? En utilisant correctement ses volets ! Dès l’automne et particulièrement au creux de l’hiver, le soleil ne s’éternise pas franchement. Clap de fin dès l’après-midi ! Alors, dès que la nuit tombe (et avec elle, les températures) fermez vos volets. Ils vous offrent une protection supplémentaire contre le froid extérieur. Mais attention, à l’inverse, ouvrez-les bien grands en journée ! Ils laisseront passer les rayons du soleil qui, en tapant sur les vitres (exactement comme dans une serre), offrent le luxe de se chauffer le moins cher possible ! 

7 Programmer ses radiateurs

Gardez l’œil sur le thermostat et devenez les rois de la programmation. À la clef, des économies non négligeables ! Optez pour une température ambiante à 19 degrés dans les pièces à vivre, en journée, et entre 16 et 17 degrés dans les chambres la nuit. Baissez la température des pièces de vie lorsque vous allez vous coucher, mais ne coupez pas complètement le chauffage la nuit ! Ils seraient gourmands en énergie pour se remettre en marche le lendemain au réveil… Attention aussi aux gros écarts de températures entre deux pièces adjacentes. La pièce la plus chauffée risquerait de surchauffer pour maintenir la température indiquée. 

8 Changer les radiateurs trop anciens

Les radiateurs anciens consomment beaucoup plus que leur contrepartie récente. Et plus ils vieillissent, plus ils sont gourmands en énergie. Alors, dès que possible, changez-les pour des appareils plus récents et moins énergivores ! Le chauffage électrique qui consomme le moins étant le radiateur à inertie sèche. Votre facture d’électricité s’en verra soulagée ! 

9 Prévoir des plaids, des couvertures et une bouillotte

C’est connu, lorsqu’on reste statique pendant un certain laps de temps, on se refroidit. Et ce, peu importe la température ambiante ! Alors, forcément, en restant sur un canapé une froide journée d’hiver (même avec un bon bouquin !), vous vous refroidirez rapidement. Ne cédez pas à la tentation d’augmenter le chauffage pour autant. Misez sur les plaids, les grosses couvertures bien couvrantes et même la bonne vieille bouillotte ! Tant que vous y êtes, allumez quelques bougies végétales : elles réchauffent l’ambiance par leur flamme scintillante. Et se chauffer à la bougie, c’est une bonne astuce pour se chauffer pas cher ! 

10 Profiter du chauffage induit par la cuisson

Faire la cuisine est une façon efficace de se réchauffer. Qui l’eût cru ! C’est la chaleur émise lors de la cuisson (sur des plaques ou au four) qui est en jeu ici. Alors, profitez-en pour mijoter de bons petits plats en sauce. Optez pour des recettes dont la cuisson est longue et à basse température pour faire durer le plaisir. Et, surtout, laissez la porte du four grande ouverte lorsque vous avez sorti le plat ! Sa chaleur réchauffera la cuisine en un rien de temps et pour un petit moment. 
Vous voilà parés, prêts à passer un hiver agréable bien au chaud dans le confort de votre habitation. Sans pour autant faire exploser la facture d’électricité ! Tout ça, grâce à de petits ajustements faciles à mettre en place et franchement économes. Et si, pris d’une motivation incroyable, vous vous demandez carrément comment passer l’hiver sans chauffage, sachez que ce n’est pas exclu ! Mais il vous faudra pouvoir faire usage d’une cheminée ou d’un poêle à bois performant. Si ce n’est pas votre cas, il vous reste à aller puiser des astuces au sein de notre guide pour réduire votre facture d’électricité autrement ! D’ailleurs, la question du « consommer moins, mais mieux » est également l’occasion de se tourner vers d’autres alternatives, comme l’énergie solaire. Une question, un besoin d’estimation ou de conseils ? La team Beem Energy est là pour vous assister dans vos projets solaires au quotidien ! Notre but ? Alléger votre facture d’électricité tout en vous aidant à faire évoluer votre consommation au quotidien.