Comment anticiper sereinement les coupures de courant cet hiver ?

Voilà quelques semaines maintenant que la population française a été mise au courant : des coupures d’électricité sont à prévoir cet…

Nicolas Deborde
coupure-courant

Voilà quelques semaines maintenant que la population française a été mise au courant : des coupures d’électricité sont à prévoir cet hiver. En cause, les potentiels délestages électriques en cas de pics de consommation et les fortes tensions sur le réseau. Tout ça étant la résultante de problèmes d’approvisionnement et d’un marché de l’énergie en tension, d’une crise énergétique européenne sans précédent. Mais aussi d’un déficit de production d’énergie (nucléaire), alors que les énergies renouvelables tardent à atteindre les objectifs. Résultat, il est de bon augure d’anticiper ces potentielles coupures de courant ! Comment prévoir pour ne pas (trop) les subir ? On vous propose quelques conseils. 

Se préparer en amont des coupures de courant

Même s’il n’est pas utile d’enclencher le mode survivaliste, comme dans un mauvais film de zombies… une petite préparation s’impose pour vivre sereinement les coupures de courant ! Par exemple, avez-vous pensé à sortir la voiture du garage si sa porte ne s’active pas manuellement ? Et à laisser votre portail électrique ouvert ? Ou à ouvrir vos volets électriques avant 8 heures le matin, pour ne pas rester plongés inutilement dans le noir en milieu de matinée ? Dans tous les cas, vous penserez à prévoir en amont de quoi vous éclairer quand même ! Bougies, veilleuses à ampoules LED, lampes torches… sans oublier les piles, au cas où. 

Une petite radio à piles sera également la bienvenue : elle vous permettra de rester informés sur la situation, de vous divertir. Et même d’improviser quelques pas de danse au salon ! Pour ne pas vous refroidir, enfilez plusieurs couches de vêtements et sortez les plaids. Lorsque viendra le temps des repas, ayez sous la main de quoi manger facilement (et sans cuisson, si votre plaque est électrique). L’idéal étant d’éviter d’ouvrir la porte du réfrigérateur, pour ne pas faire entrer de l’air chaud. Si vous télétravaillez, chargez vos appareils électriques à l’avance et prévoyez des batteries de secours !

Se tenir informé sur les possibles délestages électriques

Si elles ont lieu comme annoncé, les coupures de courant se tiendront en semaine sur deux créneaux, qui correspondent à nos heures de pointe énergétiques :

  • le matin, entre 8 h et 13 h ;
  • en soirée, entre 18 h et 20 h.

Les consommateurs seront informés de l’état du réseau électrique par un code couleur sur le site et l’application Ecowatt. Vert : rien à signaler. Orange : système tendu (optez pour une baisse de votre consommation). Rouge : système particulièrement tendu, les économies d’énergie seront indispensables. Vous serez prévenus d’une éventuelle coupure d’électricité la veille, et jusqu’à 3 jours avant pour les risques de tension, si le réseau vire au rouge. 

Rassurez-vous néanmoins, si coupures il devait y avoir, elles ne dureraient pas plus de 2 heures. De même, vous serez tranquilles la nuit et les weekends. Tout le monde ne sera d’ailleurs pas touché au même moment, le délestage intervenant aléatoirement et par zones. Ces zones correspondent à un quartier (en ville) ou quelques communes (en milieu rural). Ce qui vous laisse la possibilité d’aller vous réfugier chez des proches n’habitant pas la même zone que la vôtre si besoin !