Comprendre et mieux maîtriser son talon de consommation

Savez-vous ce que représente votre talon de consommation sur votre consommation énergétique totale ? Vous ne vous êtes peut-être jamais penchés…

Nicolas Deborde
Talon de Consommation

Savez-vous ce que représente votre talon de consommation sur votre consommation énergétique totale ? Vous ne vous êtes peut-être jamais penchés sur la question, pourtant ce talon énergétique, aussi appelé bruit de fond électrique, n’est pas complètement neutre. À échelle industrielle, il est même franchement notable ! Il impacte également la facture électrique des ménages, même s’il est moindre. D’autant que vous ne pourrez pas échapper à cette consommation électrique minimale. Ce n’est pas réellement du gaspillage, mais une réduction de l’électricité consommée « à vide » est synonyme d’économies d’énergie ! Alors, qu’est-ce que le talon de consommation, précisément ? Et comment le réduire ? Décryptage.

Talon de consommation définition et décryptage

Que vous l’appeliez bruit de fond ou talon de consommation, cette dépense énergétique est celle qui fait que votre consommation n’est jamais à zéro. Non, jamais, même la nuit (on a senti poindre votre question, qu’on s’est permis de devancer !), ni quand vous êtes absents de chez vous. Comment se fait-il que votre foyer consomme en permanence, même de façon résiduelle ? Et bien parce que certains de vos appareils sont branchés en continu, tout simplement ! 

Parmi eux, il y a ceux qui ont un branchement « effectif ». C’est le cas du réfrigérateur, qui consomme 24 heures sur 24 parce qu’il ne peut pas se permettre de ne pas maintenir le froid. Vous pouvez d’ailleurs réduire la consommation de votre frigo, mais pas l’anéantir complètement ! C’est également le cas du congélateur ou de la chaudière. Voire de la box internet si vous ne la débranchez pas (peut-être pour vous balader sur le Net la nuit, en cas d’insomnie, sait-on jamais).

Mais il y aussi les appareils qui sont branchés « à vide », c’est-à-dire qui consomment inutilement. Vous ne voyez pas de quoi on parle ? Mais si, vous savez, tous ces appareils en veille… qui semblent éteints, mais qui consomment un peu malgré tout. Contrairement au bon vieux frigo qui fonctionne réellement, ceux-là ne servent à rien. (On y reviendra, car c’est un faux problème qui se règle facilement !)

Prendre conscience qu’un talon de consommation existe, c’est le début de la solution. Alors, on ne va pas se mentir, certains appareils électroménagers ne pourront pas être débranchés (réfrigérateur-congélateur, chaudière, etc.). D’autres, clairement, n’auront plus voix au chapitre et perdront l’influence qu’ils avaient sur la consommation du foyer. 

Comment faire le calcul de mon talon de consommation ?

Au bout d’un moment, et à force de se pencher sur la question, la consommation invisible finit par devenir franchement bien visible. Généralement, c’est là que nous pique l’envie de diminution et d’économie. Pour y parvenir, commencez donc par déterminer la consommation instantanée de votre maison. Soit en vous référant à votre compteur Linky directement, soit en passant par des applications mobiles de suivi de consommation, généralement proposées par votre fournisseur d’électricité. Cette consommation dépend de la puissance électrique de vos appareils, mais aussi de l’usage que vous en avez à l’instant T. Autre option, un peu plus fastidieuse : placer une prise connectée là où sont branchés vos appareils énergivores. Vous pouvez également faire le calcul de la consommation de vos appareils :

  • Établissez une liste des appareils qui fonctionnent 24 h sur 24.
  • Notez la puissance de chaque appareil (en watts).
  • Multipliez le nombre de watts par le nombre d’heures, puis par le nombre de jours d’usage (soit 24 et 365) et divisez le tout par 1000.
  • Répétez le calcul autant de fois que de besoin (c’est-à-dire autant de calculs que vous avez d’appareils branchés sur secteur). Puis additionnez le total. 

Une astuce facile, cela dit : rapprochez-vous de votre compteur Linky après avoir vérifié que toutes les ampoules soient bien éteintes, qu’aucune machine à laver ni radio ne soient en marche. Il vous indiquera… votre talon de consommation ! 

Comment réduire mon talon de consommation électrique ?

Depuis les hausses consécutives du tarif réglementé d’électricité et les augmentations de prix qui se répercutent instantanément sur nos factures… on l’a bien compris, il n’y a pas de petites économies ! Alors, pour réduire votre talon de consommation, quelques mesures s’imposent. On vous l’avait promis et on y revient : le sujet des fameux appareils en veille peut ne plus en être un. Simple et efficace, il vous suffit de les débrancher. Plus simple encore, branchez-les sur une multiprise à interrupteur. D’un simple bouton, le tour est joué ! Attention tout de même à ne pas débrancher à tout va. Certaines machines à laver et lave-vaisselle sont équipés de détecteurs de fuites d’eau, ce serait dommage de se passer complètement de cette veille utile. 

Le cas du gros électroménager qui fonctionne en permanence est plus complexe, mais pas insolvable. Si possible, changez vos appareils vieillissants pour les remplacer par des appareils nouvelle génération, plus économes. Surveillez bien les nouvelles étiquettes énergie et visez la classe A ! Vous constaterez rapidement que votre nouveau frigo consomme bien moins. 

Une solution efficace, c’est de coupler talon de consommation et panneau solaire. Pas besoin de recouvrir votre toiture et d’investir un gros budget pour vous lancer dans le solaire. Le kit Beem est prévu pour ça ! Vraiment simple à installer soi-même en un temps record (moins d’une heure, montre en main !), il suffit de le brancher dans une prise extérieure pour voir la magie opérer. Un seul kit est capable de prendre en charge votre talon de consommation à lui tout seul. Il alimente en énergie verte et (ultra)locale : 1 réfrigérateur et 1 box internet, 5 ampoules LED et 2 ordinateurs. 


Plus besoin d’aller chercher midi à quatorze heures, en ce qui concerne le talon de consommation des solutions simples existent pour le faire baisser. Même si, comme on l’a vu, il ne sera pas possible de le faire disparaître complètement… À moins d’opter pour une chaudière à bois et un frigo solaire, voire de tenter l’aventure de la vie sans frigo. Pas impossible, mais ardu ! Les amoureux de l’efficacité tacleront leur talon de consommation grâce à des panneaux photovoltaïques, qui produisent une énergie propre et à moindre coût. Si l’envie de vous lancer dans le solaire vous tente, mais qu’il vous reste des questions, contactez-nous ! La team Beem Energy se fera un plaisir de discuter avec vous de votre projet et de sa faisabilité dans les meilleures conditions !